Ordinateurs solidaires

Ordinateurs solidaires

Ordinateurs Solidaires était  un projet voulu par la Région Rhône Alpes et le Grand Lyon, confié dans un premier temps à l’Agence Mondiale de Solidarité Numérique en 2007 et repris par la maison de Grigny (69) dans le cadre de l’appel à projet lancé par la Délégation aux Usages de l’Internet pour la constitution de pôle de coordination interrégional Ordi 2.0. Le projet Ordinateurs Solidaires avait participé à la création de la marque 0rdi 2.0. Les deux labels s’étaient donc gérés dans la cadre de la même organisation.

Le label Ordinateurs Solidaires avait pour ambition de créer une chaîne de solidarité entre les différents acteurs locaux impliqués par cette problématique sociale, économique et environnementale. Cette chaîne de solidarité permettait ainsi la mise en place, à terme, d’une filière durable et solidaire de reconditionnement de matériel informatique.

La Charte qui définissait les conditions d’utilisation du label Ordinateurs Solidaires pour l’année 2010 engageait ses signataires à contribuer, en fonction de leurs spécificités au don, à la collecte, à la revalorisation, à la réaffectation des équipements, au recyclage et à la formation de public exclu de la société de l’information.

Le réseau Ordinateurs Solidaires Ordi 2.0 en Rhône –Alpes était composé  de donateurs, de reconditionneurs et de facilitateurs.

Les donateurs : les particuliers, les entreprises, les collectivités, auprès de qui s’opèrait la collecte du matériel informatique usagé.

Les donateurs acceptaient de mettre leurs propres ordinateurs à la disposition de la démarche Ordi 2.0, les confiaient pour rénovation à des reconditionneurs en vue de leur transmission ultérieure, gratuite ou au plus bas prix possible, à des populations éloignés de l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication, pour des raisons économiques, sanitaires ou culturelles (personnes âgées, handicaps, en difficulté d’accès à l’emploi …).

Les reconditionneurs : les structures chargées de donner une deuxième vie au matériel usagé.

Les reconditionneurs étaient les intermédiaires opérant le lien entre l’offre et la demande dans le secteur du réemploi informatique.Le reconditionnement permettait le développement d’emplois pour des personnes peu qualifiées ou en réinsertion sociale. Nombreuses étaient les associations et les entreprises solidaires qui étaient spécialisées dans le reconditionnement des ordinateurs afin de créer des emplois. Elles favorisaient l’insertion professionnelle et/ou sociale de personnes en situation d’exclusion.

Les partenaires facilitateurs : les entreprises, associations, organismes ou toute personne morale qui contribuaient à faciliter, à promouvoir, par ses actions ou ses initiatives, à la mise en œuvre de la chaîne de solidarité Ordinateurs Solidaires Ordi2.0, (comme par exemple la promotion de la filière auprès de donateurs potentiels, l’organisation d’évènements promotionnels, l’offre de services pour la collecte, le transport ou le stockage de matériel, la mise à disposition de licences logicielles, etc)

Le Programme Ordi 2.0 avait pour objectif de référencer l’ensemble des reconditionneurs à l’échelle nationale, et de renforcer la dynamique territoriale.